• Landyn Midwinter et Vale, son fils, agriculteurs dans le Suffolk, sont des hommes du terroir. Les temps sont durs, et face à la concurrence des grandes entreprises ils doivent lutter pour garder leur propriété, leur gagne-pain et leur héritage. Mais un combat plus profond et plus brutal est à l'oeuvre en arrière-plan : un face-à-face à propos de l'horrible mort de Cecelia, épouse et mère adorée, dix années auparavant en Zambie ; un passé que tous deux ont refusé d'affronter jusque-là. Lors d'un hiver particulièrement éprouvant, Landyn et Vale se débattent avec leurs souvenirs et leur douleur, remuant ce qui reste de leur fragile unité familiale sans cesse menacée. Tandis que Vale prend des décisions de plus en plus désespérées, Landyn se réfugie auprès de sa terre et de ses bêtes.

  • L'avantage de l'angoisse, c'est que le ciel peut bien vous tomber sur la tête, vous êtes paré. C'est un peu la philosophie de Meyer depuis qu'il a passé le cap de la quarantaine.
    Il faut dire qu'entre ses ex-femmes, sa future ex-petite amie, son père déclinant, ses enfants qu'il ne voit jamais, son patron qu'il déteste et sa carrière ratée de saxophoniste, Meyer a de quoi jongler, niveau situations potentiellement explosives.
    Sauf qu'à force de tendre le dos, il faut bien que ça craque. Mais rien ne pouvait réellement préparer Meyer à l'ampleur des catastrophes qu'il va devoir affronter. Un véritable tsunami, si énorme et si dévastateur qu'il va le forcer à tout remettre à plat. Tout commence par un coup de fil à sa première ex-femme...

empty