• Quelques mois après la shoah, Miklós Gárdos, vingt-cinq ans, est envoyé en Suède pour soigner sa tuberculose. Il apprend à son arrivée qu'il est au stade terminal de la maladie et qu'il lui reste six mois à vivre. Il prend alors une folle décision : se marier avec une jeune fille de son pays. Piochant dans la liste des Hongroises accueillies en Suède à la sortie de la guerre, il écrit à cent dix-sept d'entre elles.
    La lettre est la même, seul le nom change. L'une des destinataires est Lili Reich. Elle a dix-huit ans et est hospitalisée pour un problème au rein. Elle aussi a survécu aux nazis, elle aussi est sans nouvelles de sa famille. Par jeu, parce qu'elle est jeune et s'ennuie dans son lit d'hôpital, elle répond à Miklós. De septembre 1945 à février 1946, ils s'écrivent presque quotidiennement. Et de lettre en lettre ils tombent amoureux l'un de l'autre.
    Dès lors, dans un monde où le bonheur semble impossible, ils soulèvent des montagnes pour se rencontrer, s'embrasser et s'aimer. Miklós gagne son pari contre la fatalité : il guérit et épouse Lili Reich. Des décennies plus tard, après la mort de son mari, Lili confie à leur fils, Péter, les deux grosses liasses de lettres d'amour qu'elle a échangées avec Miklós.

  • FEVER AT DAWN

    Péter Gardos

    Dramatic, compassionate and deeply moving.' Jennifer Clement, author of award-winning novel PRAYERS FOR THE STOLEN 'A magnificent novel, tonally flawless, its humour defiant in the face of vast tragedy.' Joan London, author of GILGAMESH, THE GOOD PARENTS and THE GOLDEN AGE It's 1945, and Miklos is looking for love...

    He whistles up a list if 117 Hungarian women from his village, and in his beautiful handwriting, he writes to each of them.

    But what's the catch?

    Miklos has just emerged from Belsen, and is recovering in a refugee camp in Sweden. He is so weak that he has only six months to live.

    But Miklos is not going to allow a small thing like that stand in the way of love...


    Spoiler Alert: FEVER AT DAWN is inspired by the true story of the author's parents, which may give you an idea of how Miklos' plan unfolds...

empty